Le bruit des voisins, installation quadriphonique et vidéo-projection, 10' en boucle, dimensions variables

Lebruitdesvoisinsstill.jpg
lbdv (2).png
Vignettefinale2.jpg
lbdv (4).jpg

© Thibault Juvenielle

LebruitdesvoisinsCellierVictorGorini.JPG

© Victor Gorini

installation.jpg

Le bruit des voisins est un dispositif sonore quadriphonique prenant pour point de départ l’exploration de la plus haute tour de Reims, la résidence Vivaldi ou tour Franchet d’Esperey, qui abrite plus de 500 habitants. D’une succession de déplacements et de communications a découlé un parcours sonore qui tente de retranscrire des fragments de rencontres choisis et composés entre eux. Le spectateur est invité à s’installer dans une posture de témoin du quotidien, à s’immerger dans les micro-récits de personnes absentes et à s’en approprier l’image. Les voix prennent une dimension sculpturale, et on peut lire entre les lignes une réflexion sur l’expérience de la rencontre dans une enquête de terrain oscillant entre documentaire et fiction, laissant émerger une forme de poésie du territoire. Inspirée de la littérature exhaustive de Georges Perec, dont l’écriture du roman La vie mode
d’emploi coïncide avec l’année de construction de la tour, cette installation s’inscrit dans une recherche sur les frontières toujours plus fines qui se dessinent entre les sphères du privé et du public, entre l’intime et l’exposé, entre le banal et l’extraordinaire.