top of page
Still_1.jpg

Oohteca est une installation qui comprend plusieurs sculptures et un film de fiction en animation 3D. Dans ce court métrage, une mante religieuse subit l’emprise psychologique de son repas : piégé dans son ventre, un amant dévoré la harcèle au quotidien. Aux dépens de sa propre survie, elle va tout faire pour s’en débarrasser.
De son autodestruction naît une génération puissante et en mutation identitaire permanente : l’oothèque, littéralement « bibliothèque à oeufs » est la seule relique qui reste de ses cendres fumantes. Oohteca est une réflexion sur les contradictions inhérentes à la déconstruction identitaire autant qu’un film qui s’adresse au double en chacun.e de nous, à ces pensées obsessionnelles qui déforment toute réalité objective. C’est aussi un hymne aux forces collectives, comme potentiel renversement de rapports d’oppression.

bottom of page